Association de Maintien de l'Agriculture Paysanne de la Fuye : les référents produits

Cette liste de diffusion permet aux membres de l'AMAP de la Fuye de s'informer et d'échanger.
Seules les adresses mail enregistrées ont le droit de recevoir les messages de amapdelafuye@listes.comptoir.net. Les messages envoyés en provenance de personnes non abonnées sont soumis à modération.

Attention, lorsque vous envoyez un courriel vers une liste de diffusion, vous transmettez des informations personnelles à un ou plusieurs destinataires.
Les abonnés sont approuvés par des modérateurs, donc vous pouvez discuter comme vous le feriez en public à l'AMAP. La personne qui envoie un email à cette adresse peut ne pas savoir que vous êtes destinataire, vous pouvez en profiter si vous souhaitez garder votre anonymat. Prennez garde à ne révéler les identités des personnes qui sont en accord avec vous, il est préférable d'utiliser une copiue cachée (cci) si vous n'en êtes pas sûr.

Mais un email est interceptable, enregistrable et modifiable par d'autres que l'emétteur et le destinataire. Les "postiers" qui s'occupent des emails peuvent être moins fiables que La Poste !
D'autres fuites de données sont possibles, notamment lorsqu'un des destinataires de vos messages est victime d'un piratage.

Il est de bon conseil de supprimer les messages de votre messagerie lorsque vous n'en avez plus l'utilité celà préserve votre vie privée et la planète. Les archives des conversations sont stockées, consultables par les membres à cette adresse, après vous être authentifiés: https://listes.comptoir.net/wws/arc/amapdelafuye

Envoyer courrier électronique a un coût énergétique: selon une étude de l'Agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie (Ademe) « un employé d'une entreprise qui envoie un courriel de 1Mo de son ordinateur à une personne qui le lira pendant 5 minutes sur son écran, sachant que le message restera stocké pendant un an, entraîne l'émission de 19 grammes d'équivalent CO2 ». Le simple fait de mettre 10 autres destinataires en copie du courriel va multiplier par quatre l'impact en termes d'émissions.

Top of page